Slata Mechouia pimentée

Slata Mechouia pimentée

Cette entrée nous vient du Maghreb, et peut être nommée de plusieurs façons différentes.

Néanmoins pour cette recette, j’ai choisi ce nom en raison de sa méthode de cuisson (qui est grillée).

Slata est un mot emprunté du français, et veut dire “salade”. Mechouia, vous rappelle très certainement le mot méchoui ? Pas étonnant puisque c’est un dérivé féminin de ce même mot.

Parfois présent à chaque repas dans certaines régions, il est présenté parmi une multitude de petites entrées que l’on partage en famille ou avec des invités, et se consomme avec du pain sans couverts.


 

Pour 4 personnes :

 Temps de préparation & cuisson

 15 min de préparation
 15 min de cuisson

 

 Ingrédients                                                                            

 2 piments forts
 3 grosses tomates
 2 gousses d’ail
 1 Pincée de sel
 Huile d’olive

 

 Ustensiles

 un bol
 Une poêle
Une cuillère pour mélanger

 

 

ÉTAPE 1

Lavez vos légumes, puis séchez-les.

 

ÉTAPE 2

Sur un grille (poêle ou au four), faites griller vos piments, tomates et vos gousses d’ail.

Une fois les éléments grillés épluchez-les.

Rincez les piments pour n’obtenir que leur chaire et non la peau.

 

 

 

 

ÉTAPE 3

Ouvrez vos piments et videz-les. Ils doivent êtres propres, et sans eau.

Procédez à la découpe comme sur la photo.

 

ÉTAPE 4

Dans une poêle, faites chauffer un peu d’huile d’olive, et intégrez vos tomates grillées et pelées.

Réalisez un écrasé sans les mouliner (il faut que la chaire reste avec des petits morceaux). Laissez cuire 5min à feu doux avant d’incorporer vos gousses d’ail émincées finement.

De nouveau laissez 3min à feu doux, puis retirez du feu.

Incorporez vos piments en morceaux, et le sel.

 

 

Cette entrée peut aussi bien se manger chaude que froide. Elle se conserve au four (au sec), puis au réfrigérateur. Dans de l’huile d’olive, vous pouvez également la conserver dans un pot à confiture sur plusieurs jours.

 

TRUCS & ASTUCES

  • Après avoir fait grillé les piments, disposez-les dans un sac en plastique fin et refermez. Laissez-les une dizaine de minutes avant de rouvrir le sac. La condensation va rendre la peau des piments plus facile à enlever.
  • Lors de l’épluchure, que vous ayez opté pour le sachet en plastic ou le retrait de peau sans plastic, la peau se collera certainement à vos doigts : remplissez un bol d’eau froide, et trempez soit les piments dans l’eau en retirant la peau, ou vos doigts pour vous débarrasser des peaux.
  • L’ail se met quelques minutes à la fin de la cuisson de la purée de tomates. Mi-cuits, ils laisseront un goût délicat à votre préparation.
  • Si votre entrée est trop piquante, ajoutez de l’huile d’olive : la préparation sera moins piquante lorsque vous tremperez votre pain dedans 😉


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *