Le merveilleux Fraise – Violette de Michalak

Le merveilleux Fraise – Violette de Michalak

Pour le printemps, Christophe Michalak invite la fraise dans ses cuisines !

Lorsque l’un de mes fruits préférés rencontre la fleur que j’aime le plus manger : la violette, ça n’est pas une fois mais plusieurs fois que je déguste cette rencontre magique au palais.

 

Photo by Milliondinarbaby

 

 

COMPOSITION DE LA PÂTISSERIE


C’est dans une coque au chocolat-fraise aux couleurs dignes d’un baiser féminin, que la pâtisserie du printemps revêt la forme d’un Mont Blanc, cette célèbre pâtisserie d’hiver que j’aime tant. Sauf qu’à la place de marrons, c’est la fraise qui s’invite.

Ainsi c’est à l’intérieur d’une délicieuse crème montée à la violette que se cache une meringue française, un crémeux fraise Mara des bois et une compotée de fraise ciflorette ! Mmmmmm de quoi réveiller nos papilles.

 

Photo by Milliondinarbaby

 

 

L’AVIS DU BLOG


Photo by JVB Photographie

 

C’est sans surprise que j’ai dévoré ce dessert qui porte merveilleusement bien son nom.

Je suis de base très fan de fruits rouges et j’avais donc couru dès sa sortie pour le massacrer déguster. J’ai n’ai donc pas eu le temps de le savourer à sa juste valeur pour tout vous dire.

Lors d’un second passage en boutique, j’ai eu la chance de tomber sur le dernier (In comprends son succès, l’heure à laquelle je suis passée n’était même pas une heure de pointe !).

Bon pour ce second passage, j’ai fait en sorte d’être rassasiée pour prendre le temps d’étudier le goût de cette patisserie.

Première bouchée : magnifique (pour ne pas reprendre le nom de la pâtisserie). La coque en chocolat n’est pas trop épaisse, il se casse et mange facilement, la crème est juste ce qu’il faut, pas trop lourde mais manque selon moi de violette (goût que je n’ai pas senti du tout).

Ma cuillère continue sa plongée et explore ce “merveilleux”… je tombe sur la meringue qui est un pure délice en bouche ! Mais les surprises ne s’arrêtent pas là, je découvre la succulente compotée et le crémeux fraise Mara des bois ! Comment vous le décrire ? On aimerait en manger plus souvent. J’aimerais limite qu’il puisse exister une telle saveur en confiture ! (Je pense écrire une lettre d’amour de suggestion à Christophe Michalak d’ici peu… reste à savoir comment exprimer mon désire de gloutonne).

Sur une note de 1 à 10 (et 10 étant la meilleure note), je confère à cette pâtisserie un 8,5 sur 10. Honnêtement, la pâtisserie aurait pu avoir une plus haute note, j’aurais vraiment aimé sentir le goût de la violette dont je raffole, et j’étais un peu déçue de ne pas l’avoir en bouche.

 

 

INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES


Où l’acheter : toutes les pâtisseries Michalak & au Printemps
Boutique en ligne : www.christophemichalak.com
Disponibilité : Jusqu’à la fin de saison des fraises
Prix : 7,50€

 

Photo mise en avant : crédits JVB Photographie


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *