La marque de pulls sexiste

La marque de pulls sexiste

Encore une marque de vêtements à messages me direz-vous ?

Oui mais pas n’importe quels messages s’il vous plaît. “Trop jolie pour étudier”, “Trop belle pour travailler”… des messages jugés “trop” sexistes.

Tout à commencé sur les réseaux sociaux et plus précisément sur Facebook. La marque Store De Paris connue pour ses T-shirts à messages, publie sur sa page deux produits ayant pour mentions “Trop jolie pour étudier”, “Trop jolie pour travailler”. Sans plus tarder, les commentaires d’internautes révoltés s’enchaînent en raison des messages jugés sexistes et misogynes.

Crédit photo : Store de Paris

La marque de prêt-à-porter de sweats et de T-shirt au slogan “100% coton et beaucoup d’amour” (avec beaucoup d’humour), se défend d’avoir le droit à la dérision. Quelques jours plus tard, la publication est supprimée de leur page Facebook.

La communication s’enchaîne très vite. Et l’une des internautes réagit via Messenger sur le compte de la marque, et au community manager de la marque de lui répondre “respirez profondément ça va passer” (cf. image).


Cela peut paraître insignifiant à première vue, mais une forme de sexisme latent persiste encore aujourd’hui. Il existe deux formes de sexisme. Le sexisme hostile et le sexisme bienveillant. Le premier vise à attaquer par des idées “une femme n’est pas faite pour…”, “Une femme est incapable de…”, et le second prendra une forme plus subtile et amicale (voire protectrice), “il faut traiter les femmes comme des princesses” par exemple, ou visant à agir en complémentarité des genres et non en égales “nous les hommes, avons besoin des femmes pour…”. Selon Réjane Sénac, chercheuse au Cevipof, la France est dans une illusion égalitaire. Ainsi, le sexisme bienveillant est qualifié de forme la plus dangereuse car presque imperceptible.

Peut-on aujourd’hui, laisser place à la banalisation du sexisme, même avec de la dérision ?

Et vous qu’en pensez-vous ?



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :